Projets

Soucieuse de contribuer à la diffusion de la culture scientifique, la Fondation Espace pour la vie aide le Biodôme, l'Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium de Montréal, à poursuivre leur mission : faire connaître et apprécier aux générations actuelles et futures les sciences de la nature et la nature elle-même et en enrichir les connaissances.

Ces quatre institutions scientifiques, désignées comme étant le plus grand complexe muséal en sciences de la nature au Canada, sont des pionnières en matière d'éducation scientifique et à la fine pointe des découvertes sur la nature. Fortes de leur créativité et de leurs expertises uniques dans le monde, elles accueillent une grande majorité d'étudiants de tous âges à qui elles font vivre des expériences uniques tout en favorisant l'acquisition de connaissances renouvelées.

Arboretum au Jardin botanique

© Jardin botanique de Montréal© Jardin botanique de Montréal

Air Liquide vous invite à prendre le temps de respirer

Les arbres sont des êtres vivants complexes mais fascinants. Le  Jardin botanique, avec l’appui financier d’Air Liquide, vous propose de partir à leur rencontre. Depuis le printemps 2013, des modules d’interprétation des collections d’arbres de l’Arboretum sont accessibles aux visiteurs curieux d’en apprendre davantage sur ces êtres vivants exceptionnels.

 

© Jardin botanique de Montréal© Jardin botanique de Montréal

9 stations pour 9 fonctions vitales

Comment les arbres se reproduisent-ils? Qu’est-ce que la germination? Se nourrissent-ils et si oui, de quoi? Jusqu’à quel âge peuvent-ils vivre? Comment font-ils pour tenir debout? Autant de questions qui trouveront réponse dans ce grand projet d’interprétation. Les arbres, qu’ils soient grands, petits, conifères ou feuillus, dévoileront leurs secrets. Pour ce faire, la vie d’un arbre a été décomposée en neuf temps ou modules biologiques expliqué simplement par nos experts.

Comprendre notre patrimoine

Les principales collections de l’Arboretum auront aussi leur module d’interprétation : les chênes, les érables, les pins, en tout 25 collections seront mises en valeur. Il s’agit pour tous de satisfaire notre soif d’apprendre dans un endroit accueillant et original. Le défi de mettre de l’avant ce patrimoine commun à toute l’humanité est brillamment relevé dans un lieu empli de sérénité.

Ce projet a été rendu possible grâce à la participation financière du ministère de la Culture, des Communications et de la Conditions féminine du Québec et de Air Liquide.

Au Biodôme

© Biodôme de Montréal, Louis-Étienne Doré© Biodôme de Montréal, Louis-Étienne Doré

Un nouveau Monde polaire

Les milieux polaires sont très importants pour notre planète et malheureusement, les premiers touchés par les changements climatiques. Le Biodôme a développé une grande expertise sur le maintien et la reproduction des oiseaux marins de cet écosystème et souhaite y intégrer plus de diversité en y ajoutant entre autres de petits mammifères de l'Arctique. La représentation qui en est faite au Biodôme mérite d'être réaménagée et complexifiée pour vivre une plus grande immersion dans les habitats et rendre compte de la riche diversité qui s'y trouve et qui est potentiellement menacée.

  • Pour maximiser la conscientisation sur la biodiversité en danger dans le monde polaire, le Biodôme doit réaménager les écosystèmes Arctique et Antarctique.

© Biodôme de Montréal, Louis-Étienne Doré© Biodôme de Montréal, Louis-Étienne Doré

Le Biodôme au clair de lune

Actuellement, cette activité est présentée durant la période de la relâche scolaire. Le Biodôme de Montréal change d'aspect sous un éclairage d'ambiance rappelant les soirées au clair de lune. Ce type de visite permet d'observer, en pleine activité, plusieurs espèces animales dont les comportements sont le plus souvent nocturnes. Le Biodôme aimerait bonifier cet événement qui présente un grand potentiel d'attraction. De plus, le Biodôme sous son éclairage bleuté pourrait facilement être utilisé comme lieu de prestige lors de soirées gala et ainsi, permettre de rejoindre une clientèle nouvelle.

  • Pour bonifier cette activité, le Biodôme doit revoir la présentation et l'animation susceptibles d'intéresser un plus grand nombre de visiteurs.

À l'Insectarium

© Insectarium de Montréal, Pierre Guité© Insectarium de Montréal, Pierre Guité

L'Espace-jeux de l'Insectarium Labyrinthe de la diversité végétale

Le Jardin botanique et l'Insectarium ont développé conjointement un projet d'aménagement d'une vaste aire de jeux et de jardins thématiques s'adressant à la clientèle enfants et familles dans un secteur localisé au pourtour de l'Insectarium. Le Labyrinthe de la biodiversité végétale est un projet unique, à la fois ludique, esthétique et éducatif. Il vise à offrir à la clientèle des jeunes de 8 à 12 ans et à leur famille une exposition thématique à ciel ouvert, un lieu où ils pourront bouger, s'amuser et acquérir quelques notions sur la biodiversité végétale.

  • Pour faire découvrir l'importance de la biodiversité végétale aux jeunes, l'Insectarium doit compléter le projet Jardins des insectes par ce labyrinthe végétal.

© Insectarium de Montréal, Michel Tremblay© Insectarium de Montréal, Michel Tremblay

Espace d'accueil et d'animation

L'Insectarium est le musée préféré des enfants. Afin d'offrir un meilleur accueil à cette clientèle et de renouveler l'expérience de visite, plusieurs améliorations doivent être apportées dans l'aménagement des lieux. Ce nouvel espace servira à accueillir les groupes scolaires, les familles et les sociétés d'amateurs et scientifiques en entomologie. C'est une demande des visiteurs maintes fois répétée depuis 18 ans.

  • Pour offrir un espace répondant aux besoins de toutes ses clientèles et en raison de son achalandage, l'Insectarium doit moderniser ses espaces.

Fonds de renouvellement de collections

Les collections d'insectes sont au cœur de l'expérience de visite de l'Insectarium (400 000 visiteurs/année et 200 000 pour les expositions itinérantes). Nos collections sont divisées en deux catégories. La collection scientifique (140 000 spécimens) sert à la recherche et la collection d'exposition (20 000 spécimens) répond aux besoins des missions éducatives auprès du grand public.

  • Pour maintenir son statut d'excellence et d'innovation en tant que musée consacré à l'entomologie, l'Insectarium doit renouveler sa collection d'exposition.

Au Jardin botanique

Pavillon de verre

Grâce à la richesse et à la beauté de ses collections, le Jardin est aussi un lieu recherché pour la tenue d'événements publics ou privés complémentaires à des congrès, colloques et autres manifestations. Le Jardin botanique a aussi un besoin criant d'un lieu permettant l'accueil d'expositions de courte durée telles les expositions annuelles organisées par les sociétés partenaires du Jardin. En effet, plusieurs demandes en ce sens sont refusées chaque mois faute d'espace. Le Pavillon de verre aura pour vocation principale d'accueillir des événements attirant des publics très variés.

  • Pour accueillir des événements ponctuels de courte durée, qu'ils soient horticoles ou autres, le Jardin botanique doit se doter d'un nouvel espace qui se mariera au complexe des serres.

© Jardin botanique de Montréal, Michel Tremblay© Jardin botanique de Montréal, Michel Tremblay

Jardins-jeunes

Depuis 1938, plus de 17 000 jeunes montréalais ont participé à cette activité. Différents projets ont été mis à l'essai et se sont avérés concluants pour intégrer des jeunes ayant des besoins particuliers. Ainsi, de jeunes autistes, trisomiques, ou jeunes ayant des troubles d'apprentissage, des couples grands-parents et petits-enfants ainsi que des personnes âgées, viennent partager et enrichir les pratiques de jardinage, d'animation en s'intégrant tout naturellement aux groupes. Après soixante-dix ans d'existence, il est nécessaire de poursuivre dans cette voie et d'améliorer les services offerts aux enfants en leur procurant un environnement propice aux apprentissages. Le déménagement des Jardins-jeunes près des serres Louis-Dupire implique le réaménagement complet d'un terrain qui sera mieux adapté au jardinage.

  • Pour répondre plus adéquatement aux besoins des enfants, il faut pouvoir susciter leur intérêt aux végétaux tout en apprenant à respecter l'environnement et en intégrant certains savoirs.

© Jardin botanique de Montréal, Michel Tremblay© Jardin botanique de Montréal, Michel Tremblay

Jardin des arbustes

Le Jardin des arbustes fait partie des premiers jardins aménagés au Jardin botanique dans les années 30 et 40. Depuis les 25 dernières années, la proportion des arbustes ornementaux s'étant accrue de façon prépondérante par rapport aux espèces pures, il appert qu'un nouveau concept soit nécessaire afin de mieux présenter cette collection. La disposition des arbustes selon leur époque de floraison et leurs attraits saisonniers permettra au public de mieux se familiariser avec les différents types d'arbustes et écrans végétaux.

  • Pour présenter ses « murs végétaux » que sont les arbustes avec leurs caractéristiques propres et inciter les gens à les utiliser dans leur environnement, le Jardin botanique doit restaurer son Jardin des arbustes.

© Jardin botanique de Montréal, Gilles Murray© Jardin botanique de Montréal, Gilles Murray

Éclairage des serres d'exposition

Érigées depuis la fin des années 50, les serres ont accueilli des millions de visiteurs. Cependant, les trésors végétaux qu'elles recèlent souffrent une bonne partie de l'année d'un manque d'éclairage qui ne permet pas d'apprécier ces riches collections en soirée, voire en fin de journée, et au cours des journées nuageuses durant l'hiver. Le présent projet vise à doter sept serres d'exposition de systèmes d'éclairage performants et répondant aux normes du programme d'économie d'énergie en vigueur dans les Muséums nature de Montréal.

  • Pour permettre d'allonger les heures d'ouverture en soirée et d'offrir une programmation nocturne à des périodes ciblées de l'année, le Jardin botanique doit doter ses 7 serres d'un système d'éclairage adéquat.

© Jardin botanique de Montréal, Michel Tremblay© Jardin botanique de Montréal, Michel Tremblay

Parcours universel

Le Jardin botanique est déjà adapté selon les normes reconnues pour l'accessibilité aux personnes à capacité physique restreinte et offre un service de chaises roulantes. De plus, il propose une Cour des sens unique en son genre. En fait, la Cour des sens ne répond pas nécessairement aux critères classiques de composition des jardins puisqu'elle ne repose pas sur l'aspect visuel mais plutôt sur diverses sensations telles le doux, le piquant, le rugueux et le visqueux. Nous désirons poursuivre dans l'amélioration de l'accessibilité pour les personnes à capacité physique restreinte afin que chacun puisse profiter de sa visite en dépit de son âge et de sa condition physique. Les sentiers déjà en place dans le Jardin vers les attractions les plus importantes doivent faire l'objet de travaux pour minimiser encore davantage les obstacles. Ce parcours universel accommodera ceux et celles qui désirent faire un circuit court, bien balisé, et qui touche les attractions principales.

  • Pour que chacun se sente bienvenu, important et respecté selon ses capacités physiques, le Jardin botanique doit réaménager les sentiers principaux et offrir aux personnes à capacité physique restreinte une visite aussi intéressante qu'aux autres visiteurs.

Pour la Fondation

Un fonds de dotation

En créant un fonds de dotation, la Fondation pourra avoir accès à un fonds d'investissement à long terme pour le développement. Avec les années, les revenus du fonds de dotation pourront être utilisés à des fins précises. Dans un premier temps, il est essentiel d'assurer à la Fondation une source de financement stable lui permettant de bien réaliser sa mission. Dans un second temps, il est impératif de permettre aux Muséums de procéder à de nouvelles acquisitions de collections afin de demeurer leader dans leur domaine respectif et d'offrir des expositions de qualité aux visiteurs. Le fonds de dotation pourra être établi en l'honneur ou à la mémoire d'un donateur, d'un membre d'une famille ou d'un être cher.

  • Afin de conserver et d'accroître la crédibilité d'Espace pour la vie et de la Fondation et d'accroître les capacités de cette dernière, il est important de se doter d'un fonds de dotation.