L’urgence de combattre la dégradation de l’environnement naturellement

La pollution de l’air, de l’eau et du sol est devenue la cause première des maladies et des morts prématurées sur la planète.  Ajoutons à ceci l’impact de la pollution sur les changements climatiques et l’humain fait face à un enjeu de taille.

Enfants et adultes des quatre coins du monde, en santé ou malades, éduqués ou analphabètes, fortunés ou pas, nous sommes tous affectés par les enjeux environnementaux.

Pourtant, il n’y a que 4% de l’investissement des fondations québécoises qui vise des projets en environnement. Il y a peu de données sur les dons et commandites du secteur privé mais tout indique que leur investissement est encore plus limité. Quant au soutien gouvernemental, qui devrait être le plus important, l’environnement est l’enfant pauvre de son budget.

Il y a urgence d’agir.

Pour en savoir plus sur les phytotechnologies :